( 1 mars, 2008 )

L’histoire atteste que les rivalités et les préjugés s’opposent depuis longtemps, à tout espoir d’unité; quant à la religion, elle à bien souvent soufflé sur les braises au lieu de les éteindre. Tout ce qui divise les hommes a tendance à provoquer des conflits, et la religion est l’un des plus grand facteur de divisions. La plupart des gens pensent que la religion rend les humains meilleurs, mais il est évident qu’elle pousse certain à commettre des actes haineux. Il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour constater que le mal et la souffrance abondent. Les guerres tuent sans distinction civils et soldats. Malheureusement les guerres n’ont jamais étés une solution pour résoudre les problèmes des hommes, d’ailleurs le plus souvent cela se solde par des souffrances atroces, un déchirement total pour les personnes qui sont confrontées à ces conflits. L’homme le sait très bien que par la haine on ne peut récolter du bon grain. Plus nous avançons dans le temps et plus je m’aperçoit que l’homme par n’importe quel moyen cherche à se détruire, comme si toutes morales auraient disparues de sa mémoire. Quelle satisfaction a t-on de voir un homme mourir, quel plaisir cela procure t-il en nous ? sa mort a t-elle répondue à notre demande, à ces questions qui peut-être nous tourmentaient ? pas si sur… Avons nous conscience que le mal n’est pas extérieur à nous, mais qu’il se trouve à l’intérieur de nous. Nous sommes porteur d’une grande maladie, la méchanceté, je vous rassure dessuite en nous se trouve l’antidote qui peut guérir ce virus. Il n’y a qu’un seul moyen d’en arriver à bout, de le neutraliser pour toujours, il suffit que noter coeur soit disposé à cultiver les bonnes qualités comme l’Amour. J’ai cette impression qu’aimer en ce monde demande énormément d’efforts, que les humains se refusent à prendre et d’essayer d’apprivoiser cette qualité, ils préfèrent se tourner vers ces choses malsaines, qui leurs paraissent à vue d’oeil si belles mais pourrit de l’intérieur.

Pas de commentaires à “ ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

«    »
|