( 5 mars, 2008 )

L’homme devrait aimer sa femme comme sa propre chair, lui vouer un amour sincère et être avec elle patient, lui assigner de l’honneur, lui parler avec sagesse et avoir un profond respect pour elle. L’homme également sera attentionné au besoin de celle-ci et la protéger, étant plus plus faible que lui. Quant à la femme, elle devra être soumise à son mari, une soumission non pas comme on pourrait le penser, mais lui vouer du respect et de l’amour. De nos jours beaucoup de personnes négligent le mariage, au point que celui-ci n’est plus respecter. Les tendances ont laissées place au libre arbitre à ces couples volages, d’où le véritable amour s’est refroidi laissant place à l’indifférence. Les divorces sont le résultat de leur incompréhension, de leur manque de maturité, qui prouve que leur relation a été basée que sur de simples intérêts. Le mariage est un union sacré, c’est un sermon fait devant Dieu, souvent utilisé à tort dans le but d’obtenir un futur héritage ou à des contributions matérialistes, dans les deux cas, l’amour s’efface en cédant sa place aux animosités des personnes engagées dans cette union. Les intérêts qui s’y jouent, pourraient laisser entrevoir dans ces nouveaux couples une lassitude s’installer et perdre peu à peu de leur valeur morale.

Beaucoup de célibataire en mal d’amour, s’exilent vers d’autres pays, dans l’espoir de trouver un assouvissement sexuel ou l’âme soeur. Leur objectif reste tout de même artificiel, car il n’évoque pas forcément l’amour propre, car ce qu’ils vont rechercher en premier c’est le plaisir, en passant par des pratiques malsaines. Malheureusement beaucoup de pays sont porteurs d’un virus grandissant, le marché du sexe et de ce qu’il peu offrir. De plus en plus d’hommes sont attirés vers ces pratiques et en deviennent eux-mêmes très friand. Mais quel rôle joue la femme en ce domaine ? Quelque part elle est mise à disposition de ses nouveaux pervers et sont à contributions des fantasmes et des désirs de chacun. Ce qu’elles offrent en réalité n’est qu’un semblant d’amour, elle ne sont là que pour que ces hommes puissent palier à leur rêve les plus fous, on peut considérer cela comme un marché d’esclavage moderne, pour ces femmes qui n’ont pas autres choix que de représenter aux yeux de la communauté, comme le reste du monde à des objets de désirs et sexuels. On en est arrivé à en dénaturer l’amour propre. Ces femmes se trouvent rabaissée dans leur estime, soumises à une dictature ou on la pousse à se mettre en porte à faux face à leur propre intégrité. Le véritable amour perd peu à peu de son emprunte en ce monde. Les gens se focalisent dans l’absolu de trouver une compagnie parfaite, presque sans défaut, mais se n’est qu’illusion, car personne en ce monde n’est parfait. Quand on commence à estimer une personne pour ce qu’elle est, nous avons envie d’en savoir un peu plus sur elle, de mieux la connaître. Il est important également d’accepter l’autre et de s’accepter, que l’un et l’autre puissent s’accorder. Il doit y avoir un respect mutuel et surtout des bases solides. Le rôle du mariage n’est qu’en réalité l’après étape de l’amour, il ne fait que concrétiser ce lien entre les deux personnes afin de les unir pour qu’ils ne fassent plus qu’une seule chair. A partir delà le couple devra se construire, se solidifier, communiquer, rechercher leurs erreurs et palier à les corriger, afin qu’elles ne soient pas perpétuées par la suite. Ce qui reste important dans le couple et ce qui l’aide à tenir ferme, c’est de pouvoir dialoguer, mais surtout savoir se pardonner. Mais il est vrai que beaucoup de mariages ne tiennent pas le temps d’un printemps, pour cause que les enjeux qui les avaient unis, ne pouvaient pas être l’amour véritable.

Aujourd’hui peu de gens ne seraient pas à même d’expliquer se qu’est le véritable amour et encore moins ce que signifie qu’aimer.

Pas de commentaires à “ ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|